[Test] Le bâton de charbon pour purifier l’eau du robinet

Un chiffre,  89 milliards, c’est le nombre de litres d’eau en bouteille écoulés sur la planète l’an dernier. En France,  près de 2 millions de carafes filtrantes se vendent chaque année.

Je me suis intéressée au filtrage de l’eau du robinet et j’ai découvert le Binchotan ou Bâton de charbon, méthode traditionnelle de filtrage de l’eau au Japon.

Habituée aux bouteilles d’eau et aux packs encombrants, je me dis que cela pourrait être sympa de pouvoir bénéficier d’une eau filtrée et que l’on peut emporter partout.

 

 

Ce qu’il y a dans l’eau , dangereux ou pas ?

Loin de moi l’idée de faire le procès de l’eau du robinet, d’autres s’en chargent déjà très bien.

Mais pour rappel, les contaminations aux nitrates, au cuivre, au plomb et à l’aluminium sont monnaie courante. On y retrouve également des traces de médicaments, d’hormones et de pesticides. Et l’odeur de chlore y est parfois insupportable.

Bien sûr, je sais qu’un bâton de charbon ne fera pas de miracle. Quoique …

Une étude a montré que laisser reposer l’eau du robinet au frigo, pendant au moins quatre heures, se révèle efficace pour la réduction de la présence et de l’odeur de chlore.

Sa présence disparaît quasiment si l’on fait bouillir l’eau du robinet avant sa réfrigération. L’utilisation d’une carafe Brita suivie de sa réfrigération est aussi très efficace, selon les études.

Dites-moi de quoi est composée la cartouche Brita ? De charbon actif !!

Je dois quand même signaler que l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) remet fortement en doute l’efficacité de ces carafes.

Pourquoi ?

Des études montrent que les filtres :

  • n’éliminent pas les nitrates.

  • ils relarguent rapidement les contaminants dans l’eau filtrée.

  • altèrent le pH de l’eau ce qui porte atteinte à la qualité microbiologique de l’eau.

En résumé, ce seraient des bombes à retardement bactériologiques.

Les recommandations sont claires pourtant sur les carafes :

  • il est impératif de nettoyer  sa carafe souvent.
  • changer les filtres tous les mois (+/- 10€ la cartouche).

C’est quoi au juste ce charbon ?

Ce charbon végétal Binchotan, utilisé abondamment au Japon afin de traiter l’eau du robinet. Il s’agit d’un charbon de bois blanc actif issu d’une espèce de chêne vert. Il aurait la capacité de retenir les particules nocives comme les  pesticides, et reminéraliserait l’eau avec le calcium, le magnésium, le fer et le potassium qu’il contient tout en équilibrant le pH de l’eau !

Comment ça marche ?

Son utilisation est vraiment simple : il suffit de plonger le bâton dans une carafe d’eau de 1L et de laisser reposer de 1h à 8 h avant consommation. Efficace pendant 3 mois, il doit être épuré via l’eau bouillante pour le réactiver 3 mois durant. Simple et économique, le bâton coûte environ 4€/unité.

Au bout d’environ 6 mois, c’est le moment de s’en séparer. Il est biodégradable et peut servir de compost. Il s’achète facilement en magasin bio ou sur internet.

 

D’autres solutions pour filtrer l’eau ?

D’après quelques recherches, j’ai trouvé d’autres moyens pour filtrer l’eau du robinet. Des méthodes plus ou moins innovantes qui feront à coup sûr leur preuve et leur lot de critiques dans les années à venir.

  • Les perles de céramique, brevetées en Asie. Ses effets ? Assainir l’eau, rendre son goût agréable en faisant disparaître le chlore, le calcaire et d’autres résidus. Comment les utiliser ? Il suffit de plonger les perles dans une carafe d’eau durant 30 minutes. 15 perles permettent de filtrer 1 litre d’eau. Elles ne nécessitent pas le moindre entretien, n’ont pas besoin d’être rechargées et sont réutilisables à vie.

 

  • Le Moringa, un arbuste dont les graines aident à  filtrer les impuretés présentes dans l’eau. Les graines sont destinées à être réduites en poudre et seraient capables d’éliminer 99 % des bactéries, selon une étude menée par des chercheurs de l’Université d’Uppsala (Suède) en 2013. Grâce à leurs propriétés antibactériennes, les graines de Moringa permettraient également d’éliminer la présence de micro-organismes pathogènes dans l’eau. Disponibles en magasin bio ou sur internet, ces graines ont un usage simplissime : il suffit de mélanger 50 g de poudre de graines de Moringa dans une carafe d’eau et de laisser agir 30 minutes, en mélangeant de temps en temps. Il ne reste ensuite plus qu’à filtrer l’eau avec une gaze propre et stérile. Elle est prête à être consommée.

 

  • Dernièrement, une société française nommée LaVie a conçu une bouteille en verre équipée de LEDs émettant des UltraViolet de type  A (UVA). Ces ondes lumineuses seraient capables de “casser” les molécules de chlore et libérer des radicaux libres oxydants ayant la capacité d’éliminer les autres impuretés de l’eau du robinet.

Pour terminer, je vous laisse mon propre avis-test sur le Bichotan/bâton de charbon.

Et toi ? Convaincue ou pas ?

https://youtu.be/2KjzNZjf6y0

 

Sources :

Passeport Santé

Science Post

Oumnaturel.com

Les Echos

Lavie bio

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.