A la recherche de mon Ikigai, ma mission de vie

Qu’est-ce que tu aimes faire dans ton quotidien ? C’est une question qui semble simple et anodine. Pourtant si tu te plonges dans cette question à titre personnel, les dix premières choses te viennent facilement. Mais peux-tu imaginer qu’il existe un lien entre tout cela ?

En même temps, si on se rencontre pour la première fois, que je te pose cette question, je ne suis pas sûre que tu répondras de buts en blanc  « J’apprécie regarder la pluie tomber par la fenêtre » par exemple.

Sais-tu que nous sommes conditionnés par le regard d’autrui ? La plupart du temps, nous avons l’habitude de rentrer dans le moule voire même d’adapter nos réponses à notre interlocuteur. Ce qui nous amène à donne une réponse pas trop « originale » et plutôt large. Pourquoi ? Pour éviter les questions ou commentaires embarrassants.

Ainsi, on se réserve et on émet les activités comme sur un curriculum vitae, pour faire joli.

Mais qu’est-ce qui au fond de toi te stimule, te régénère, allume ton regard et te décroche un sourire de bonheur ?

À la recherche de ton Ikigai, « ce que tu aimes faire »  fait partie des questions sur lesquelles on travaille en rendez-vous. Ce travail sur plusieurs séances t’emmène sur le chemin de l’imagination, de la créativité,  il te permet de remonter dans tes souvenirs des plus lointains aux plus récents.

L’objectif ? Trouver le fil conducteur de ce qui t’anime le plus et fait de toi ce que tu es vraiment dans ces moments là exclusivement.

Cela voudrait dire que le reste du temps nous ne serions pas vraiment nous ?

Absolument ! Penses au « regard d’autrui » comme cité plus haut. Quelle tête ferait tes interlocuteurs si tu leur disais que tu adores éclater des bulles de papier bulle des emballages et que tu sens l’excitation monter en toi lorsque tu en trouves dans un de  tes colis ?

Et si tu laissais parler ce qu’il y a de plus beau au plus profond de toi ? Qu’y-a-t-il de mal à l’exprimer ? Au pire, tu vas te reconnecter à toi-même ! Oups… tu vas franchir le cap d’une introspection. Bravo !!!

Certes, on n’a pas besoin de tout exprimer en société et ce n’est pas le fond de mon propos ici. J’aimerai attirer ton attention sur le fait qu’il y a, parmi les activités que tu aimes, probablement des activités moins ou non-avouables.

Parce que nous ne sommes pas attirés par des choses si différentes que cela dans la vie. Il est important de les reconnaître pour mieux les cibler et pourquoi pas tenter de nouvelles expériences.

Si l’on regarde de plus près les activités suivantes : se promener en nature, exploser du papier bulle et faire de la mécanique, elles ne sont pas si éloignées que cela.

Non ? Tu trouves ? A toi maintenant de me dire en commentaire quel en serait le fil conducteur ?

Petit exercice :

A ton carnet-crayon pour m’envoyer les 20 choses que tu adores faire et je  te renverrai par mail. Cette premier étape te permettra de démarrer ton parcours dans la  recherche de ton Ikigai, ta mission de vie.

Prêt pour le voyage ? A la découverte de la meilleure version toi-même ?

A bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.